Revenir à l'aperçu
Théâtre

Comida alemana

Cristian Plana

Chili

Quel pourrait être le lien entre le jeune metteur en scène chilien Cristián Plana et l’esprit pointilleux de l’Autrichien Thomas Bernhard (1931-1989) ? La réponse est en fait très claire : leur aversion commune de l’idéologie fasciste. Der deutsche Mittagstisch est une courte pièce satirique et cruelle dans laquelle Bernhard exprime sa profonde aversion de la société allemande et de son implacable idéologie fasciste. Dans son adaptation, Cristián Plana situe l’action au Chili, plus précisément à Colonia Dignidad, une organisation sectaire qui recueillait dans les années soixante des immigrés allemands et des nazis en fuite. Dans une étroite cave blanche, un groupe de six jeunes répète des lieder de Schubert en vue de l’arrivée de ces “hôtes illustres”. Les enfants sont en fait drogués par la soupe que leur sert la ‘Mère’-infirmière. L’espace étouffant et les silences pesants entourent la scène d’une menace angoissante.
Avec Comida Alemana, Cristián Plana se montre un des metteurs en scène les plus talentueux de la jeune génération chilienne. Pendant cinquante minutes, il fait résonner de façon énergique le discours mordant de Thomas Bernhard dans le contexte local, avec un résultat tout aussi surprenant qu'étrange.

dramaturgy by Thomas Bernhard / songs of Franz Schubert / adaptation Amalia Kassai / direction Cristián Plana / with Emilia Noguera, Daniela Castillo, Amalia Kassai, Valentina Jorquera,
Gabriel Caños , Gabriel Urzúa, Leo Canales, Daniela Ropert (piano) / direction choir Annie Murath / creation integral Rocío Hernández / décor réalisé par les ateliers du Théâtre du Nord / with the support of Festival International Santiago A Mil / tour
coordinated by La rose des vents, with the support of l’Onda
©L'Arche Editeur pour la langue française

Durée: 50 min

Lieu: Villeneuve d'Ascq - La rose des vents